Mon Espace

Qu'est-ce qu'une préparation biodynamique ?

Calendrier lunaire biodynamique

Qu'est-ce qu'une préparation en biodynamie ? Une préparation biodynamique est-elle efficace ? Peut-on parler de bio ? Nous allons répondre à toutes ces questions ainsi que vous présenter les préparations et composts de l’agriculture biodynamique ou biodynamie, en viticulture.

L’agriculture biodynamique, communément « biodynamie » est un système de production agricole magique, avec pour aide une série de préparations ou préparats favorisant le sol, la terre, la plante, en quelque sorte le vivant ! Évidemment, le calendrier biodynamique influence la nature ainsi que les traitements homéopathiques des agriculteurs. De nombreux domaines se convertissent à ce courant de pensée et adopte les préceptes de Rudolf Steiner. La biodynamie est plus restrictive que le bio. Les différents labels de vin biodynamique et bio attestent des méthodes employées.

Est-ce un véritable retour aux sources ou sorcellerie ? L'emploi de ces préparations ou préparats est pourtant un fait, car cela fonctionne ! Difficile de l'expliquer ! Les vins ainsi produits sont vivants et évoluent constamment. Le véritable goût du terroir est ainsi conservé. La terre gardée saine, produira dans son domaine le meilleur. La vitalité de la plante sera conservée.

Redécouverte des anciennes méthodes de travail en viticulture

Les préparations biodynamiques et tous ces principes intriguent par leur dimension ésotérique, basée sur des raisonnements empiriques. Ces préparations permettent simplement de maintenir la vigne préventivement sur le modèle de la médecine homéopathique. Le résultat reste le vin, qui reste le vrai goût de sa terre et de son sol. Nous allons faire une présentation des différentes préparations ou préparâts dont nous pouvons nous servir dans les vignes. L'efficacité des préparations est liée directement à leur élaboration à la ferme. La qualité des plantes conservées et le savoir-faire des agriculteurs sont essentiels.

La préparation bouse de corne dite 500

La préparation biodynamique bouse de corne dite 500 est obtenue par fermentation de bouse de vache introduite dans une corne dans le sol, le tout enterré durant la période hivernale. C’est une préparation majeure, car elle s’adresse au sol et aux racines des plantes. Elle doit avoir un aspect brun noir, humide, sans odeur ou légère humique. Il faut évidemment une bonne élaboration et une bonne conservation de ces préparations, afin d’en obtenir les meilleurs effets.

Les bienfaits sont nombreux ! Elle favorise l’activité microbienne du sol, la formation de l’humus, structure le sol, régule le PH du sol, favorise la croissance du système racinaire verticalement, stimule la germination des graines, lutte contre le phénomène de salinisation et augmente le développement des légumineuses et de ses nodules. Elle permet de sauvegarder l’équilibre du sol. « L’équilibre » étant garant d’un bon fonctionnement au niveau végétal.

La préparation ou préparat bouse de corne de vache « 500 » en biodynamie doit être pulvérisée au moins deux fois par an. Cela s’organise au printemps et à l’automne avant l’activité biologique des sols. L’agriculteur est seul juge de l’état de sa vigne ! Il devra pulvériser davantage le cas échéant ! Cette préparation devra être diluée dans de l’eau de pluie et dynamisée pendant une heure avant d’être admise. L’eau devra être tiède, idéalement à température du corps humain. La pulvérisation doit se faire après 16h ou 17h avec des conditions climatiques adaptées. En agriculture biodynamique, il faut préférer un jour peu vanté, peu chaud, plutôt une fin d’après-midi avec un ciel couvert. On ne pulvérise jamais sous la pluie et veille de gelée. Nous utiliserons 100 grammes de bouse de vache dans un minimum de 35 litres d’eau de pluie par hectares. La qualité de l’eau sera importante. Par conséquent, le stockage de l’eau devra être irréprochable.

Pour conclure avec ce préparât à base de bouse de vache dans la corne, il vaut mieux privilégier les conditions météorologiques réelles à l’instant « t », ainsi que l’état du sol, plutôt que l’agenda biodynamique. Il est tout de même préférable d’éviter les quelques heures avant et après les nœuds et éclipses de la lune et des différentes planètes.

La préparation 500P

La préparation de bouse de corne dite « 500P » en biodynamie est un assemblage de préparations de bouse de corne de vache auxquelles on rajoute les six préparations biodynamiques destinées au compost. Elle peut substituer la « 500 ». Ce fameux « compost », qui permettra de donner des forces verticales à la plante. A noter, qu’elle a fait ses preuves dans l’agriculture en général et bien sûr dans la viticulture. Cette préparation à la faculté d’être plus complète en un passage. La « 500P » doit également être dynamisée durant une heure comme la « 500 ». Ce compost est essentiel pour favoriser le développement de la plante.

Préparations Silice de corne dite 501

Les préparations Silice de corne dite « 501 » en biodynamie sont capitales pour l’agriculture biodynamique. Complémentaire avec le préparât « 500 », elle impacte directement la partie aérienne de la plante. Elle contribue à emmener luminosité et protection contre les maladies à la vigne. La luminosité ainsi que la relation avec le cosmos renforce la végétalisation. De plus, cette préparation permet de structurer et développer verticalement la vigne. Elle renforce alors la plante, lui confère plus de souplesse et procure ensuite une meilleure qualité nutritive. Les fruits possèderont davantage d’arôme et de goût. Le vin en sera que meilleur !

La silice de corne s’emploie par pulvérisation lorsque l’usage de la préparation « 500 » est devenue efficace dans la structure du sol. Nous l’appliquerons au printemps et en automne. Elle trouve ses vertus lorsque le climat est pluvieux et humide. La silice de corne devra être de qualité et appliquée avant 8h du matin, au proche du lever du soleil, mais avant celui-ci quand la rosée n’est pas encore levée. Il devra faire moins de 22 degrés et la matinée devra être plutôt ensoleillée. Pour compenser des longues périodes avec très peu d’ensoleillement, nous pouvons pulvériser en journée avec un temps couvert.

Seulement 4 grammes par hectares seront utiles dans 35 litres d’eau de pluie. En suivant le même principe, nous allons dynamiser le tout avant de l’épandre sur le végétal. Cette préparation associée aux autres préparations permet le maintien homéopathique convenable pour lutter contre les maladies. Ensuite, nous allons détailler les préparations qui vont rentrer dans la préparation du compost

Les différentes préparations 502 à 507 en biodynamie pour le compost

L’humification des matières organiques est capitale en agriculture biodynamique. Le compost en biodynamie servira de tremplin direct aux préparations réalisées en amont. En effet, la 502, 503, 504, 505, 506 et 507 n’agissent pas que sur le compost lui-même, mais sur les sols ou le compost sera épandu. Le compost permettra un accès ! Elles agiront dans la périphérie cosmique et les sols. La terre trouvera alors une seconde jeunesse ainsi qu’un regain de vitalité.

Préparations achillée millefeuille « 502 » en biodynamie possède un rôle particulier dans la mobilité du soufre et de la potasse. On utilise la fleur sans tige pour réaliser le préparât compost.

Préparations camomille matricaire « 503 » en biodynamie : Elle est liée au métabolisme du calcium et régularise les processus de l’azote dans la terre.

Préparations ortie « 504 » en biodynamie : En rapport avec le fer et l’azote, elle renforce l’influence des de la préparation 502 et 503. Elle favorise une bonne humification de la terre.

Préparations écorce de chêne « 505 » en biodynamie : elle est en relation avec le calcium et renforce la résistance des plantes contre les maladies dues à des phénomènes de proliférations dans la terre.

Préparations pissenlit « 506 »en biodynamie possède un rôle important vis-à-vis de l’acide silicique et de l’hydrogène. Elle est capable d’orienter et développer des processus de la potasse, calcaire et azote dans la terre.

Préparations valériane « 507 » en biodynamie : véritable anti-stress, elle aide à la mobilité du phosphore dans les sols, forme une protection de chaleur autour du compost.

Pour conclure, l’organisme agricole ou ferme est un tout, dont le sol, la plante, les hommes, les animaux, les préparations biodynamiques et les influences cosmiques et climatologiques sont en interaction. De fait, la corne de Vache, sa bouse, les diverses préparations pour le compost, le respect du calendrier biodynamique lorsqu’il est réalisable, ainsi que l’influence du cosmos prouve que cet assemblage d’élément est déterminant pour obtenir un vin unique. Différents labels de vin bio et certifications peuvent aider le consommateur à distinguer les exploitations.

Chaque exploitation agricole ou domaine est considéré comme une forme d’organisme vivant, qui a pour objectif de devenir autosuffisant. Si on devait définir l’agriculture biodynamique ou la biodynamie en deux mots, ce serait le long terme !